Marie-Marthe Claivaz

 

mm-27

Marie-Marthe Claivaz est née à Sion. Très tôt, elle s’intéresse à la musique et commence des cours de piano au conservatoire de sa ville natale. Par la suite, elle découvre l’art vocal au sein du choeur Novantiqua de Sion et débute sa formation dans la classe de Jean-Luc Follonier aux conservatoires de Sion et Fribourg. Après avoir réussi son admission à la HEM de Genève, elle suit une formation dans les classes de Maria Diaconu et obtient son diplôme. En 2007, elle obtient le prix culturel de la ville de Sion. Très active dans le milieu de la musique baroque, Marie-Marthe Claivaz a chanté avec de nombreux chefs tels que Jesus-Lopez Cobos, Lev Markiz, Michel Corboz ou Michaël Hoffstetler et collabore souvent avec John Duxbury au sein de l’ensemble Cantatio de Genève. Elle a aussi chanté dans de nombreuses cantates de Bach avec la Maîtrise de la cathédrale de Sion.

Marie-Marthe Claivaz s’est produite à plusieurs reprises avec l’association Ouverture Opéra. Elle a notamment tenu le rôle de Susanna des Noces de Figaro de Mozart ainsi que celui de Mimi de la Bohême de Puccini. Elle a également collaboré avec le choeur du gymnase de Morges dans le Davide Penitente de Mozart et le Gloria de Vivaldi, ainsi qu’avec le choeur Oracantat de Sion dans le Magnificat et divers psaumes de Mendelssohn. Durant la saison 2011-2012, elle a été engagée par le festival Les Riches Heures de Valère pour interpréter le Stabat Mater de Boccherini avec l’ensemble Fratres. Elle chante aussi régulièrement avec la Schola de Sion notamment dans des oeuvres de Jomelli, Hasse, Zelenka et Haydn. Dernièrement, elle a chanté avec le choeur de la Cité de Lausanne dirigé par Dominique Tille, les cantates BWV 124 et 154 de Jean-Sébastien Bach, ainsi que le Membra Jesu Nostri de Dietrich Buxtehude.

Parallèlement à ses études de chant, Marie-Marthe Claivaz a suivi des cours de direction dans la classe d’André Ducret. Elle dirige plusieurs choeurs en Valais et a fondé l’Ensemble Vocal Cantamabile en janvier 2009, dans le but de diversifier le paysage musical valaisan, et de donner la possibilité à certains de ses élèves de chanter dans un ensemble. Après avoir continué sa formation auprès d’Isabelle Henriquez, elle se perfectionne actuellement auprès du ténor Frédéric Gindraux, professeur à la HEM de Lausanne. Récemment, Marie-Marthe a présenté un récital avec Jean-Philippe Clerc au piano dans lequel ils ont interprétés des pièces de Guridi, Mozart et Rossini.