Le Jury

Mario Fontana – Président du Jury –  directeur du Coro Calicantus (Tessin)

Mario Fontana[20113]

Mario Fontana est né à Locarno en 1963 et s’est consacré dès son enfance à la musique en tant qu’autodidacte. Il a ensuite étudié la guitare classique et le piano.

Diplômé en pédagogie musicale en 1992 au Conservatoire de Suisse italienne, il étudie ensuite la direction de chœur en République tchèque avec les maîtres Alois et Tomas Motyl, Milan Uherek et Dr. Olga Dutkova, puis avec Eric Ericson.

En 1993, il fonde la chorale Calicantus, qui devient bientôt une référence artistique et éducative dans le monde entier. Il a gagné plusieurs premiers prix lors de concours suisses en 2005, 2007, 2013 et de concours internationaux tels que le Montreux Choral Festival en 2010, le Rimini International Competition en 2015, le Concours international “Holiday of spring” à Prague en 2018 avec tous les prix et le Grand prix remportés, ainsi que le premier prix et le Grand prix au Concours International “Queen of the Adriatic Sea” de Cattolica en Italie dans la même année. En 2008, il a été invité au Symposium mondial de la musique chorale à Copenhague où Calicantus était acclamé « la plus grande joie à Copenhague ».

Son travail incessant en faveur des jeunes générations est basé sur la réévaluation du potentiel expressif et humain du chœur d’enfants. Il a développé une recherche constante de stratégies éducatives pour la mise en œuvre d’une écologie d’intention afin de donner une place plus mature à la musique dans nos vies quotidiennes.

Il est régulièrement appelé en tant que conférencier dans des institutions suisses et européennes pour présenter des séminaires sur la méthodologie de chant pour enfants et en tant que membre d’un jury pour des concours choraux suisses et internationaux.

 

Marie-Marthe Claivaz – directrice de l’Ensemble Vocal Cantamabile, chanteuse lyrique*

mm-27

Marie-Marthe Claivaz est née à Sion. Très tôt, elle s’intéresse à la musique et commence des cours de piano au conservatoire de sa ville natale. Par la suite, elle découvre l’art vocal au sein du chœur Novantiqua de Sion et débute sa formation dans la classe de Jean-Luc Follonier aux conservatoires de Sion et Fribourg. Après avoir réussi son admission à la HEM de Genève, elle suit une formation dans les classes de Maria Diaconu et obtient son diplôme. En 2007, elle obtient le prix culturel de la ville de Sion. Très active dans le milieu de la musique baroque, Marie-Marthe Claivaz a chanté avec de nombreux chefs tels que Jesu-Lopez Cobos, Lev Markiz, Michel Corboz ou Michaël Hoffstetler et collabore souvent avec John Duxbury au sein de l’ensemble Cantatio de Genève. Elle a aussi chanté dans de nombreuses cantates de Bach avec la Maîtrise de la cathédrale de Sion.

Marie-Marthe Claivaz s’est produite à plusieurs reprises avec l’association Ouverture Opéra. Elle a notamment tenu le rôle de Susanna des Noces de Figaro de Mozart ainsi que celui de Mimi de la Bohême de Puccini. Elle a également collaboré avec le chœur du gymnase de Morges dans le Davide Penitente de Mozart et le Gloria de Vivaldi, ainsi qu’avec le chœur Oracantat de Sion dans le Magnificat et divers psaumes de Mendelssohn. Durant la saison 2011-2012, elle a été engagée par le festival Les Riches Heures de Valère pour interpréter le Stabat Mater de Boccherini avec l’ensemble Fratres. Elle chante aussi régulièrement avec divers chœurs valaisans notamment dans des œuvres de Jomelli, Hasse, Zelenka et Haydn. Dernièrement, elle a chanté avec le chœur de la Cité de Lausanne dirigé par Dominique Tille, les cantates BWV 124 et 154 de Jean-Sébastien Bach, ainsi que le Membra Jesu Nostri de Dietrich Buxtehude.

Parallèlement à ses études de chant, Marie-Marthe Claivaz a suivi des cours de direction dans la classe d’André Ducret. Elle dirige plusieurs chœurs en Valais et a fondé l’Ensemble Vocal Cantamabile en janvier 2009, dans le but de diversifier le paysage musical valaisan, et de donner la possibilité à certains de ses élèves de chanter dans un ensemble. Après avoir continué sa formation auprès d’Isabelle Henriquez, elle se perfectionne actuellement auprès du ténor Frédéric Gindraux, professeur à la HEM de Lausanne. Récemment, Marie-Marthe a présenté un récital avec Jean-Philippe Clerc au piano dans lequel ils ont interprétés des pièces de Guridi, Mozart et Rossini.

 

Marie Favre – musicologue, cheffe de chœur

Marie Favre

Née à Sion, Marie Favre s’intéresse très rapidement au chant choral. Après ses études gymnasiales, elle fréquente donc tout naturellement certains cours de la classe de direction de la Haute Ecole de Musique de Genève, dont – tout particulièrement – la filière de chant grégorien.  Elle étudie à la Faculté des Lettres de l’Université de Genève, où elle obtient en 2013 un master en musicologie, suivi en 2014 d’un second master, en littérature française. Toujours à Genève, elle entame l’année suivante une thèse de doctorat en musicologie.

Co-présidente de la commission de musique de la Fédération des Sociétés de Chant du Valais, Marie Favre dirige actuellement quatre chœurs en terre valaisanne. Elle travaille également comme musicologue auprès de diverses institutions culturelles (Sion Festival, Orchestre de chambre de Lausanne, RTS-Espace 2…).

 

Philippe Savoy – directeur du Choeur St-Michel de Fribourg, président de la Fédération Fribourgeoise des Chorales

Philippe Savoy 2

Le musicien Philippe Savoy partage son temps entre de nombreuses joies : celle de diriger des chœurs et orchestres, de jouer et d’enseigner le saxophone, de faire de la politique et d’être père de famille.

Après une formation débutée à Fribourg (Suisse), il s’est rendu à Lausanne et Zürich. Son chemin a été fleuri de rencontres musicales marquantes : Jean-Claude Kolly, André Ducret, Jean Georges Koerper, Marie-Françoise Schuwey, Juan David Molano et Nicolas Fink. Ceux-ci ont largement contribué à sa formation musicale, tant technique qu’expressive. Grâce à leurs conseils, Philippe Savoy a réussi à convaincre le jury de plusieurs concours en Suisse et en France, et ces prix glanés ici ou là lui ont permis d’enrichir son horizon musical et de faire de belles rencontres. Comme il est assez rare pour un saxophoniste de jouer dans un orchestre symphonique, chacun de ses engagements au sein de l’Orchestre de la Suisse Romande, des Orchestres de Chambre de Lausanne, Genève ou Fribourg sont pour lui autant de parenthèses souriantes et motivantes.

Philippe Savoy a foulé les scènes de 5 continents: il a connu des frissons musicaux à l’opéra de Tokyo, de Sydney, au bar « Sur » de Buenos Aires, à l’Eglise Ste-Anne de Jérusalem, mais aussi à l’église St-Michel de Fribourg, à la Tonhalle de Zürich ou au Victoria Hall de Genève.

Entré dans l’art choral à l’âge de 20 ans, il n’en est jamais ressorti. Il dirige actuellement l’Ensemble Vocal DeMusica ainsi que le Choeur St-Michel de Fribourg. En 2013 et 2018, il se rend en Palestine avec ce choeur de jeunes. Lors du second voyage il a la grande joie d’être invité à y diriger la 9e Symphonie de Beethoven. Pendant 2 ans (2016-2017), il a co-dirigé le Choeur Suisse des Jeunes. Avec ces différents chœurs, il y aurait une multitude d’œuvres marquantes à signaler. Gardons Bach, Mozart, Vivaldi, Franck, Schütz, Bizet, Beethoven et Mendelssohn sans oublier Françaix, Rutter, Britten, Charrière, Villard, Ducret et tant d’autres.

En musique de chambre, après avoir vécu la folle expérience Marquis de Saxe pendant 20 ans, il se consacre désormais au récital sous de nouvelles formes (en solo, avec la pianiste Florence Desbiolles ou l’accordéoniste Christel Sautaux dans le cadre du duo Escapades). En janvier 2018, il a adoré jouer en soliste les concertos de Glazounov et Ibert avec l’Orchestre de Chambre Fribourgeois (OCF).

Soucieux de participer activement à la vie associative qui promeut l’art choral, il est Président de la Fédération Fribourgeoise des Chorales (FFC). Egalement député au Grand Conseil du canton de Fribourg et Président du Sénat de l’Université de Fribourg, il se passionne pour la chose publique.

Aujourd’hui, après s’être formé, avoir acquis un peu d’expérience, et rencontré plein de gens formidables, Philippe Savoy continue de donner son énergie pour que le rêve continue.

 

Samuel Emery – enseignant, chef de chœur*

samuel emery

Professeur de musique dans les écoles primaires et secondaires (Ecoles primaires de Flanthey-Lens, CO de Fully-Saxon, Lycée-Collège de la Planta) et chef de chœur, Samuel Emery obtient les diplômes de pédagogie curative et de musicologie à l’Université de Fribourg. Il décroche parallèlement le diplôme de maître de musique dans les écoles au Conservatoire de Fribourg, après l’obtention du certificat de direction chorale dans la classe d’André Ducret au Conservatoire de Sion en 2001. Il obtient le certificat supérieur de direction chorale CH2 ce printemps 2018.

Au bénéfice d’un certificat de chant, il est à la tête du chœur St Nicolas d’Hérémence depuis 2003. Il monte entre autre avec ce chœur la Messe de Noël de Marc-Antoine Charpentier, la Cantate de Noël BWV 62 de J.-S. Bach, le Gloria de John Rutter, le Requiem de Gabriel Fauré et le Requiem de Mozart, avec l’Orchestre de Chambre du Valais. Il conduit avec cet ensemble la Missa Cellensis de Haydn au printemps 2018, accompagné d’un orchestre sur instruments d’époque. Avec le Chœur des Jeunes de Lausanne, il dirige les Funérailles pour la Reine Mary d’Henry Purcell. Il assure à plusieurs reprises la direction d’ateliers pour la Fédération des Sociétés de Chant du Valais (FSCV) et pour A Cœur Joie.

Il s’est engagé de nombreuses années au sein de l’Association valaisanne des chefs de chœur, de la Commission de musique de la FSCV et de diverses associations suisses romandes.

 

 

*En raison de leurs liens professionnels avec la Schola de Sion, Marie-Marthe Claivaz et Samuel Emery ne noteront pas le Grand Chœur de Filles et les Petits Chanteurs de la Schola de Sion lors du Concours. La moyenne de points de ces deux chœurs sera établie par les trois autres jurés uniquement.